Le mouvement skinhead jouit d’une mauvaise réputation et rares sont ceux qui participent  sa réhabilitation. A Nantes, Trempolino a décidé de franchir le pas en accueillant l’exposition "Rasés de près" de la photographe Alexandra Czmil jusqu’au 30 mai. Fragil était présent le 21 avril pour le vernissage doublé d’une conférence du sociologue Gildas Lescop sur la subculture skinhead. Enseignant  l’université de Nantes, Gildas Lescop est auteur d’une thèse en sociologie, « Les skinheads, du phénomène de mode au phénomène social ».