Publiť le 3 décembre 2007

Gael Montandon

75 commentaire(s)


Avec ¬« Igishanga ¬ » et ¬« 4,50¬ », le TU finit l’ann√©e en beaut√©. Igishanga nous plonge dans la tourmente de la guerre civile rwandaise de 1996, l’une des plus atroces trag√©dies humaines de ces 20 derni√®res ann√©es. Un spectacle √ d√©couvrir au Studio th√©√Ętre, une salle exigu√« qui donne encore plus d’intensit√© √ la performance.

Changement de registre avec les « Pilleurs d’ťpaves » et leur « 4,50 » : ici, plus de rires que de larmes ! Alliant cirque et thť‚tre d’objet, les Pilleurs d’ťpaves nous prouvent, ŗ travers un spectacle riche et captivant, que l’on peut Ítre silencieux et ťloquent !

-  Igishanga, du 4 au 8 dťcembre et 4,50, du 18 au 22 dťcembre
-  Rťservation au Thť‚tre universitaire : 02 40 14 55 14
-  Lire l’article consacrť ŗ 4,50 et les Pilleurs d’ťpaves.