Publiť le 30 juin 2009

Pauline André

146 commentaire(s)


Lors de Strasbulles, festival europ√©en de la bande dessin√©e, qui s’est d√©roul√© du 22 au 28 juin, √ Strasbourg, Vincent Vanoli et Lauter, deux figures de la cr√©ation ind√©pendante ont propos√© une exp√©rience in√©dite : le concert de dessins.

Au centre de la scŤne, un ťcran blanc. D’un cŰtť, le dessinateur, Vincent Vanoli, de l’autre le guitariste, harmoniciste et banjoÔste, Lauter. Ils en sont ŗ leur quatriŤme concert de dessins. Le dernier remonte au 6 juin ŗ l’occasion du festival rennais Pťriscopages.

Le concept ? Durant prŤs d’une heure, les deux trentenaires nous racontent une histoire en dessins et en musique. Un petit film en somme. Un dessin animť. Ce samedi 27 juin, Lauter et Vanoli ont choisi l’histoire d’un pur sang et d’un petit personnage poilu bien en chair, qui rappelle le fameux Barbouille des Barbapapa. Une touche d’humour toujours prťsente chez le dessinateur qui compose pourtant uniquement en nuances de noir, de gris et de blanc.

Planches aprŤs planches, le duo captive l’œil curieux du spectateur ťmerveillť par cette expťrience unique. L’histoire prend vie sur l’ťcran qui s’anime sur les rythmes rock-folk de Lauter. BientŰt la fin de l’histoire, la derniŤre planche. Le public est conquis, Lauter et Vanoli ont eu droit ŗ un rappel.

Rendez-vous le 4 juillet prochain, ŗ 20h au festival des Eurokťennes de Belfort si vous Ítes dans le coin.

-  Strasbulles, festival europťen de bande dessinťe de Strasbourg.
-  Un extrait du rock-folk de Lauter ŗ ťcouter sur le site des Eurockťennes de Belfort.

Pauline Andrť

Photo : Julien Schmitt-CREA Kingersheim