Publi le 25 février 2009

Eloise Trouvat

77 commentaire(s)


Pep’s, nouveau visage dans le décor de la très prisée Nouvelle Scène Française, inonde les ondes avec son titre  l’importante notoriété, Liberta. Comme par magie, voici sortir des traditionnels endroits qui assistent  l’éclosion des artistes de demain (bars et rues) Pep’s, Florian Peppuy de son véritable nom, un auteur, compositeur et interprète dont la musique demeure inclassable tellement ses go »ts et ses sonorités sont éclectiques (rock, reggae, soul…). La filiation aux grands noms de la scène alternative semble indiscutable. Les airs festifs de Pep’s ne sont pas sans rappeler ceux de Tryo, La Rue Kétanou ou encore Sinsémilia. En 2007 c’est avec le leader de Sinsémilia que Pep’s signe un contrat avec le label Echo Productions. Une collaboration de doux rêveurs qui donne naissance  un second album propice  l’échappée belle vers des contrées lointaines, vers un ailleurs, celui du monde des rêves.

Mix par Laurent Gueneau, qui a travaill entre autres avec Grand Corps Malade, IAM, ou plus rcemment Rik, Utopie dans le dcor est l’album d’un jeune artiste, “un voyageur connect aux toiles” mais aux pieds bien ancrs sur terre dont les paroles oniriques aux lans engags parlent avec mlodie la jeunesse actuelle bien trop souvent en perdition (“Une fois de plus cœur, corch de ce monde entier/Mais o sont passs ces rves, nos rves d’enfants ?”). Au del de la dcouverte d’un compositeur de talent, Utopie dans le dcor dvoile un auteur ne pas manquer pour ses textes picuriens (“J’aimerai me contenter de rien/Car contempler me suffit bien”). Samedi prochain, Pep’s sera nomm aux Victoires de la Musique dans la catgorie rvlation du public.