Soirée électorale : la colère gronde dans la rue


Présentation

21h30, les premiers manifestants convergent vers la place Royale, rallient la rue du Calvaire pour défiler calmement dans le Bouffay. Mais l’exaltation de quelques casseurs et de militants anarchistes agacent les forces de l’ordre qui ne tarderont pas à faire usage de flashball, bombes lacrimogènes.

Publié le 6 mai 2007

Stéphane Mahé