Vendredi 4 avril. Grey Skull, trio noise du Western Massachusetts, fait 7 heures de route entre Amsterdam et Paris pour un concert aux Instants Chavirés qui durera à peine 13 minutes. Un peu bref, oui. Mais un tour de force pour un groupe qui dépense tant d’énergie sur scène qu’il ne peut promettre que “de jouer jusqu’à ce [qu’il] n’en [puisse] plus”. Compte-rendu d’un assaut sonique qui ne pouvait finir que par… un effondrement.