Rébellion dans le désert. Le projet musical Désert Rebel, crée en 2005, veut allier musique touarègue et européenne (avec entre autre Daniel Jamet, ex-guitariste du groupe Mano Negra, Guizmo du groupe Tryo…) pour faire souffler un vent de conscience politique dans les oreilles occidentales. Sur la partition : un air de révolte et une mélodie idéale composée à partir de chants touareg et de guitares électriques. Cette communion entre artistes du Nord et du Sud se réalise-t-elle vraiment sans fausses notes ?