Parmi les centaines et les centaines de spectacles du festival d’Avignon off, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, et encore moins de dénicher des pièces de qualité. « Dans la solitude des champs de coton », pièce de Bernard-Marie Koltès mise en scène par la compagnie de la Soufflerie, figure au nombre de ces dernières : le texte, d’une beauté et d’une force exceptionnelles, est servi par une mise en scène efficace et des acteurs magistraux. Rencontre avec des artistes audacieux...