On pourrait qualifier Jean-Loup Trassard de poète de l’agriculture. C’est que l’auteur, fervent amoureux de la terre de Mayenne, a consacré la plus grande partie de son œuvre à transformer en mots, en matière poétique, le travail des champs. Le 10 mai, au Pannonica, le poète s’est livré à une lecture publique de quelques-uns de ses textes.