Déployant aussi aisément profondeur des sentiments qu’humour de mauvais goût, faisant rimer détresse humaine avec ketchup et problèmes sexuels avec hamburger, la cuisine d’Elvis, de Lee Hall, est de ces œuvres inclassables, offrant autant d’attraits que d’écueils à celui qui veut la monter. Marilyn Leray (comédienne et metteure en scène) et Marc Tsypkine (vidéaste) ont cependant relevé ce défi et le résultat, pour notre plus grand plaisir, est un moment de spectacle jubilatoire. Entrons sans plus attendre dans la cuisine d’Elvis...