Mis brusquement sous les feux de la rampe avec un dessin évoqué sur une des émissions les plus suivies du PAF, Baptiste Chouët est homme à garder la tête sur les épaules et les pieds sur terre. Depuis janvier, il n’arrête pas : publications hebdomadaires sur un grand titre, projets en cours et d’autres, plus ambitieux, à venir. A Fragil, on n’aime pas gâcher du talent montant en flèche et on s’est empressé de rencontrer le dessinateur pour un portrait en bonne et due forme.