Les éditions de l’Étau exposent jusqu’au 18 mars à Stereolux à Nantes. L’occasion pour Fragil de partir à la rencontre du linograveur Benjamin Guyet pour une visite guidée en son et en images entre humour sensible et héritage vernien.