Le baryton Jean-Luc Ballestra a travaillé sous le regard des plus grands metteurs en scène, de Jean-François Sivadier à Robert Wilson, en passant par Luc Bondy, et sous la direction de chefs prestigieux comme Charles Dutoit. Il chante dans « Capriccio » de Richard Strauss à l’Opéra-Théâtre de Metz à partir du 29 janvier, et fera ses débuts à la Scala de Milan en mai 2016, pour un diptyque consacré à Maurice Ravel. Nous l’avons rencontré, il revient sur les temps forts d’une carrière extrêmement riche.