« Turandot » (1926) est l’ultime opéra de Giacomo Puccini, qui a laissé l’orchestration de la dernière scène inachevée à sa disparition en 1924. C’est traditionnellement la version terminée par Franco Alfano que l’on joue. Le compositeur Luciano Berio (1925- 2003) a offert en 2002 sa vision de la fin de cette partition. Elle a été reprise à l’Opéra Nice Côte d’azur, en création française, en novembre 2014, dans une mise en scène très intense de Frederico Grazzini. Fragil revient sur cet événement impreigné de mystère.