2013 marque le bicentenaire de la naissance de Richard Wagner. L’un des temps forts en sera certainement le cycle intégral de la Tétralogie, ce monument de la musique, que l’opéra national de Paris proposera, pour la première fois de son histoire, à partir du 18 juin. En prélude à cette intégrale du Ring, on a pu revoir en février La Walkyrie, première journée du cycle, dans la mise en scène proposée en 2010 par Günter Krämer. Une reprise de Siegfried suivra en avril. L’opéra de Rennes a, de son côté, inscrit à sa programmation, une version de concert de La Walkyrie : un opéra des origines, d’une beauté à couper le souffle, sous le regard de dieux qui commettent les erreurs des hommes, et dont l’agonie est en marche.