Sur le thème de l’eau, la question des grands barrages hydroélectriques n’est souvent débattue que dans les milieux écologistes. Lors du festival du cinéma alter’natif, une table ronde « Amérindiens et barrages » lui a été consacrée, illustrée par le documentaire d’un mexicain expatrié à Lyon, Carlos Perez Rojas. Y el Rio sigue corriendo (Et le fleuve coule encore) offre un regard plus social qu’environnemental sur le sujet.