Catherine Blondeau signe sa première saison à la tête du Grand T. Au cours de missions qui l’ont conduite en Afrique du sud, en Pologne, et tout récemment au festival « Automne en Normandie », elle a défendu un art multiple, à la fois de proximité et ouvert sur le monde. Au cours d’un entretien qu’elle nous accorde, elle développe ce que sont ses priorités artistiques dans ses nouvelles fonctions.