La chair, les os et le sang : le courant artistique expressionniste fait souvent peur parce qu’on le réduit à ce qu’il n’est pas. Loin des images d’Épinal, entre gore et sanguinolent, l’expressionnisme parle au contraire de l’homme dans ce qu’il a de plus réel et concret ; l’homme à l’âme torturée qui se débat dans son enveloppe charnelle. À l’occasion de la sortie du livre "L’expressionnisme contemporain", rencontre avec l’artiste Loki Baal.