Dans le cadre des Belles Étrangères 2010, William Ospina et Antonio Cabellero ont rencontré les nantais au Lieu Unique. Ce sont deux auteurs importants de la littérature colombienne. Fragil profite de la présence de ces deux « maestros » pour les faire parler de l’histoire de la Colombie, marquée par l’absence et l’oubli.