L’entreprise comme lieu d’oppression, d’anxiété, de non-sens ? Pour la compagnie Les Maladroits, elle est la source d’inspiration de leur dernière création. Prises Multiples atteint actuellement sa forme définitive au Studio théâtre, où elle sera présentée du 5 au 10 novembre dans la programmation du TU. À partir d’une série de tableaux élaborés lors des Chantiers d’Artistes au Lieu Unique en 2008, Les Maladroits se sont remis au travail il y a un an, en quête de fil conducteur et de construction des personnages. En résulte un spectacle expressif et joyeux, soigneusement chorégraphié, sans parole mais avec trois marionnettes. Trois jours avant la première, une répétition ouverte à une poignée de spectateurs me permet d’entrevoir le processus créatif de ces jeunes et enthousiastes Maladroits.