Créatifs, riches, variés, les courts métrages du cycle L’Indiscrète ont démontré au public des Orientales que Bollywood est loin de résumer à lui seul le cinéma indien. A l’initiative d’Anila Gill, tutrice de français à l’ambassade française de New Delhi, ce festival de courts métrages de jeunes cinéastes indiens entend faire découvrir « une Inde trop peu connue du public étranger mais aussi un cinéma trop peu connu du public indien » Retour sur les origines du projet avec Anila Gill.