Un homme politique qui se voit remettre le prix Nobel de la Paix pour sa participation aux Accords de Paris sur le retrait des troupes américaines du Vietnam la même année où il soutient officieusement la dictature au Chili, voilà un paradoxe démocratique qui peut donner lieu à beaucoup de controverses. C’est d’ailleurs le caractère très dramaturgique de cette ambiguïté qui a inspiré Juan Pablo Miño pour la mise en scène de Looking For Henry Kissinger au Théâtre Universitaire de Nantes.