Bollywood est certainement la seule industrie cinématographique où l’on peut tourner un remake de Titanic dans un bus et envisager des millions d’entrée. Au-delà des clichés kitschs et des anecdotes exotiques, ce pan de la culture indienne contemporaine mérite une analyse anthropologique. Emmanuel Grimaud, chercheur au CNRS et réalisateur, a sondé le Bollywood de l’intérieur et en a décrypté les arcanes. Fragil au festival Les Orientales