L’Opéra national de Paris vient de créer l’évènement en proposant la création scénique en France du Roi Roger, opéra du compositeur polonais Karol Scymanowski (1882-1937) représenté pour la première fois à Varsovie en juin 1926. Cette oeuvre qui rappelle Théorème de Pasolini pose la question du trouble et du désir. La mise en scène de Krzysztof Warlikowski était-elle la mieux adaptée pour découvrir cette partition, par ailleurs d’une rare sensualité ?