La saison 2008-2009 de l’opéra de Rennes frappe par son audace. Après avoir ressuscité « Der Vampyr », un opéra allemand de Heinrich Marschner ,aux accents d’un roman gothique, créé en 1827, il nous a offert une rareté en un acte de Ralph Vaughan Williams , « Riders to the sea ». Le choix de ces oeuvres inconnues permet de décliner l’opéra autrement, en en variant les couleurs et les atmosphères, et d’élargir le répertoire. La soirée consacrée à Vaughan Williams explorait des formes brèves, sortes de miniatures lyriques. L’opéra en un acte était en effet précédé d’un cycle de mélodies « songs of travel », pour baryton et orchestre. L’émotion causée par l’intensité et la concision s’ajoutait au plaisir de la découverte. D’autres opéras insolites seront proposés cette saison, qui vont ouvrir de nouveaux possibles.