Publié le 22 février 2013

Romain Ledroit

2 commentaire(s)


Sur le bout de la langue. De A à Z, le corps se dévoile sous toutes ses formes. C’est le thème des 13èmes Rencontres de Sophie. Une lettre, un thème, pour embrasser la philosophie. On déroule l’alphabet ; H comme « Habillement ». On arrive au Z. Z comme « Zizi, pussy et rock n roll ».

Sur le bout de la langue. De A à Z, le corps se dévoile sous toutes ses formes. C’est le thème des 13èmes Rencontres de Sophie. Une lettre, un thème, pour embrasser la philosophie. On déroule l’alphabet ; H comme « Habillement ». On arrive au Z. Z comme « Zizi, pussy et rock n roll ». 26 conférences studieuses se succèdent succinctement, sans faire fourcher la langue. La langue au corps à corps. Rap et slam. Pas de french kiss et pas de battle. Au Slamenco 2013, la langue se manie sur le fil d’une épée pacifique. Elle taille les rimes et transperce le corps si elle est aiguisée. La rencontre tranche avec les préconçus qui voudraient faire du slam et du rap une bonne occasion de refaire le monde. Les clichés ont la vie dure. Aussi sur pellicule. L’Italie, ses bunga bunga, les folies de son corps, le Cavaliere. On ne résumerait pas l’Italie à une carte postale. Au cinéma, l’Italie ce n’est pas non plus que Nani Moretti sur sa Vespa. Ce sont aussi les equilibristi, ces travailleurs qui dorment dans leurs voitures. On sent la crise. À la retraite, pas forcément plus facile. On serait retraité. Alors on coche la case « retraité » sur les formulaires administratifs, et on s’implique dans l’humanitaire. Auprès des réfugiés du Sahara, elles s’investissent corps et âme. Elles amènent leur savoir-faire loin des hôpitaux aseptisés et reçoivent une bonne leçon de vie. Portrait de quatre infirmières. Humain. On parle de solidarité. Les nouvelles solidarités.

Bon weekend sur Fragil.org !

Univerciné, une sélection al dente

Slam et Rap : un combat imaginaire

Corps à corps avec Sophie

La solidarité : un contrat à durée indéterminée

La rédaction