Publié le 4 décembre 2012

Delphine Blanchard

222 commentaire(s)


Article 23 : un film citoyen, qui vise à éveiller les consciences et réveiller les citoyens.

Mais l’article 23, c’est aussi celui de la Déclaration universelle des droits de l’homme :

« Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.

Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.

Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts. »

Faisant le constat que cet article-là n’est pas toujours respecté, Jean-Pierre Delépine, simple citoyen, ancien salarié, se lance dans la réalisation de son premier long-métrage avec ses fonds personnels.

Article 23 raconte donc une histoire largement inspirée de faits réels en interrogeant la "valeur travail" et le drame du chômage.

Jean-Pierre Delépine explique : « Il n’y a pas plus de raison économique ou d’histoire de lutte pour rester compétitif qui puisse justifier de sacrifier les faibles pour ne garder que... l’élite. Nous sommes juste en présence d’un système organisé par des gens qui visiblement ne savent pas faire autrement et qui sont d’ailleurs complètement dépassés par les événements. »

Produit en 2012, tourné entre Paris et Torcy, le film sort le 12 décembre prochain. Un film coup de poing dédié à la mémoire des disparus de France Télécom, Renault, La Poste, Thales, Areva, EDF, GDF Suez, PSA, ONF, Agence Pole emploi, Klarius, Veolia, CA, LCL, SG, BNP, Natixis, BPCE… et bien d’autres…

On pense aux films Ressources humaines de Laurent Cantet ou La question humaine de Nicolas Klotz, mais surtout à tous ces hommes et femmes manifestant devant leurs usines, réclamant simplement le droit au travail.

Delphine Blanchard

-  La bande annonce

-  La page Facebook du film