Publié le 9 novembre 2008

Romain Ledroit

65 commentaire(s)


Hype comme une paire de Wayfarer & select comme une instru de Digitalism, chaque compilation Kitsuné est automatiquement classée “must have”. Dirigé par Gildas & Masaya, cet illustre label électro fait figure de référence, et a d’ores et déjà produit des noms aussi prestigieux que MSTRKRFT, Boys Noize, Crystal Castles et Gossip ; peu de label peuvent se targuer d’un tel éclectisme et d’une telle classe, à tous les égards. Loin du flashy-disco-chamallow d’Ed Banger Rec. (mais si, Busy-P et Justice…), Kitsuné, tête chercheuse braquée sur les viviers électro des clubs du monde entier, déniche des talents singuliers.

Un micro-événement, donc, qui prend tous sons sens aujourd’hui avec cette 6ème “Kitsuné Maison Compilation”. Au programme, des habitués (Digitalism, FischerSpooner), mais, et c’est là qu’est l’intérêt de ce genre de compilation, des perles d’électronique toutes neuves. On pense bien évidemment à The Shoes, avec un Let’s Go ravageur, au redoutable Hanukkah (Monsieur Jo) et à l’instantané 8-Bit SuperHeroes des You Love Her Coz Shes Dead (au petit jeu des noms alambiqué, ils battent à plat de couture les chouchous Does It Offend You ? Yeah !). On regrettera quand même le contraste entre les bonnes surprises et les choix plus douteux, parfois regrettables, qui viennent ternir l’ensemble… Le mieux reste de se faire sa propre compil’ à partir de l’existante !